Passer au contenu principal

Welcome Map Marseille Collecte et partage d'expériences de migrantes

59 Récits

  • Pour
  • origin

Récit de Marcello

Marcello 35 male

L’arrivée J’ai quitté l’Italie pour un stage en architecture durable aux États Unis, auprès de la Fondation Paolo Soleri (architecture durable – Ville d’Arcosanti) [...]

Récit d’Ibrahim

Ibrahim 25 male

Récit d'Ibrahim, guinéen arrivé à Marseille en 2017. Les associations qui aident, la scolarisation des enfants, l'hébérgement pour les demandeurs d'asile en procédure Dublin.

Récit de Amadou Diallo

Amadou Diallo male

Récit de vie d'Amadou Diallo, un homme malien de 20 ans, arrivé à Marseille en 2017. Demandeur d'asile, il a été placé en Procédure Dublin par la Préfecture des Bouche du Rhône.

Récit de Camilla

Camilla family

Récit de Camilla, femme kosovare arrivée à Marseille en 2017. La demande d'asile, l'attente pour une place en CADA, les difficultés pour scolariser les enfants...

Récit de César

César 30 male

Récit de César, un vénézolien arrivé à Marseille en 2013 pour s'y installer. Des expériences de migrants, des demarches administratives, des stratéges pour l'accès aux droits...

Récit de Daniel

Daniel 40 male

L’arrivée : interpellation en gare et demande d’asile En novembre 2016, j’ai quitté Vintimille, à la frontière italienne, en train, jusqu’à Nice [...]

Récit de Fouda

Fouda 25 male

Le récit de Fouda, étudiant marocain arrivé à Marseille en 2020, en pleine pandemie, dans le cadre du programme Campus France

Récit de Jorge

Jorge 40 male

L’arrivée en France: la demande d’asile à Strasbourg, puis le CADA à Marseille Je suis arrivé en France en février 2015, à l’aéroport de Paris [...]

Récit de Kader

Kader 38 male

Récit de Kader, algérien arrivé à Marseille en 2008. "Les premières expériences de vie nous forment tellement, ces petites choses ne s’effacent pas : ma famille, mes amis d'enfance sont là-bas, mais quand je reste un peu plus longtemps à Annaba, Marseille me manque."

Récit de Kasim, Azita et leur famille

Kasim, Azita et leur famille family

Le voyage de l'Afghanistan de Kazim, Azita et leurs trois enfants. L'arrivée à Marseille, l'attente démesurée pour un RDV au GUDA pour enregistrer la demande d'asile.

Récit de Mahmoud

Mahmoud 25 male

Un an pour arriver en France Je m’appelle Mahmoud, je suis Sénégalais, j’aurais 26 ans le 17 mai [...]

Récit de Moayad

Moayad 30 male

Récit de Moayad, 30 ans, soudainais, arrivé à Marseille en 2015, après avoir traversé l’Égypte et l'Italie (Vintimille).

Récit de Mohamed

Mohamed 35 male

Récit de Mohamed, palestinien arrivé à Marseille en 2016: "Le sentiment d'être exilé était moins prononcé à Damas... et Marseille est une ville pleine des belles découvertes"

Récit de Momo

Momo 35 male

Récit de Momo, habitant et bénévole dans des associations et centres sociaux de Kalliste - Marseille. Originaire des Comores, il partage ses expériences et connaissances des quartiers Nord qu'il fréquente (Kalliste, la Solidarité, la Granière, les Aygalades, etc)

Récit de Mona

Mona 25 female

" Briser les stéréotypes de la «beurette» ". De Casablanca à Marseille Mona raconte son parcours pour débuter un Master en France et les différences culturelles entre le Maroc et la France.

Récit de Mounir

Mounir 45 male

Récit de Mounir, algérien arrivé à Marseille en 2001. Changement de statut (d'étudiant à salarié), droit du travail, conseils pour les nouveaux arrivants.

Récit de Mourid

Mourid 30 male

Né en Irak de parents marocains, Mourid nous fait part de son expérience en tant que sans-papiers dans son propre pays ainsi que son installation à Marseille après s'y être installé avec sa femme.

Récit de Muharem

Muharem 30 male

Récit de Muharem, kosovar, arrivée à Marseille en 2015 avec sa femme et ses enfants. La demande d'asile, le recours à la CNDA, la scolarisation des enfants, les solutions pour trouver à manger et se soigner, etc.

Récit de Omar et Aicha

Omar et Aicha family

Nous sommes arrivés à Marseille en début d'été 2017 et nous avons commencé à faire nos démarches. Nous avons passé la première nuit devant la PADA, il y avait déjà une famille qui attendait et d’autres personnes sont arrivées au cours de la nuit.