Noailles et ses commerces, comme à la maison

Extrait du Récit de Laura • 30 ans • Femme • Vénézuélienne

Noailles ce n’est pas mon endroit préféré de la terre mais c’est devenu mon Disneyland quand je suis arrivée à Marseille. Je connaissais tous les commerçants, le monsieur de la charcuterie, de la boucherie, le maraîcher. C’était agréable comme sensation parce que c’était comme si j’avais été là depuis 6 mois ou un an alors que ça ne faisait que quelques jours. Il n’y a pas d’autres endroits où j’ai ressenti ça, même 4 ans après.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.