Femmes sans enfants, pas d’hébergement d’urgence

Extrait du Récit de Sekender • 30 ans • Homme • Afghan

Pour ma sœur, on a appelé de nombreuses fois le 115 mais ils disaient qu’il n’y a pas de place, ils demandent est ce qu’elle a des enfants et ils disent « sorry we don’t have place », on a essayé tellement de fois, et quand elle disait qu’elle a pas d’enfant ils répondaient qu’il n’y a pas de place…

Comme elle n’a pas d’enfant elle a prit ma fille pour avoir une place en hôtel…

Je sais que c’est pas bien, nous ne sommes pas habitué à mentir mais nous n’avons pas de solution…C’est trop dur de la voir comme ça… Finalement ma sœur a dit la vérité là où elle dort avec notre fille, et ils ont dit qu’ils allaient réfléchir à ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.