Changement d’image au vides-greniers

Extrait du Récit de Thomas • 35 ans • Homme • Allemand

À cette époque je visais le secteur de l’hôtellerie. Pour adapter mon image au secteur hôtelier, avant de me présenter aux entretiens, j’ai profité de nombreux vide-greniers et des marchés à la sauvette du quartier où j’habitais, Belsunce, notamment le marché de la Porte d’Aix. J’étais arrivé sans rien, sur ces marchés j’ai peu à peu réuni des chaussures, une chemise, une mallette en cuir très classe. D’autres vide-greniers où j’ai trouvé des bonnes affaires sont ceux de la place Sébastopol, celui de Cinq-Avenues.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.