L’accès au soins grace à la CMU

Extrait du Récit de Amadou Diallo • Homme • Malien

This post is also available in: English (Anglais)

Quand je suis arrivé à Marseille, je suis allé à l’Accueil de Jour Marceau. C’est eux qui m’ont accompagné à l’Hôpital de la Timone. Là bas on m’a dit que mon traitement allait prendre du temps, mais que comme j’avais pas de CMU ils ne pouvaient pas me soigner. […]

A l’accueil de jour une personne (qui va aussi à l’ADJ) m’a dit que je devais faire des démarches administratives pour avoir la CMU, comme une demande d’asile (à la Plateforme Asile), et que si je n’avais pas la CMU je ne pourrais pas me faire soigner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.