L’aide des réseaux assiciatifs et militants

Extrait du Récit de Nada • 35 ans • Femme • Marocaine

Grace au service civique chez AFLAM j’ai fait connaissance de beaucoup de gens, j’ai aussi fait des rencontres importantes à la Dar Lamifa (ndr: aujourd’hui simplement « La Dar« ). Beaucoup m’ont aidé pour les démarches pour ma carte de séjour ; le plus important parmi ces collectifs a été «  El Manba » pour son accueil et son soutien aux migrants. C’est grâce à eux que j’ai pu rencontrer les avocats qui m’ont aidé et conseillé postérieurement.