Belsunce : un premier point de chute

Extrait du Récit de Charles • 40 ans • Homme • Burundais

La première chose pour essayer de te poser à Marseille c’est vraiment essayer d’être toi-même, d’être présent, c’est à dire de ne pas être emporté par les faux semblants. C’est la stratégie de « bricoler pour survivre » : essaie de vivre simplement, essaie de trouver des lieux et des liens. Regarde les premières offres immobilières qui passent. Il y en a plein à Marseille, par exemple à Belsunce. Mais il y a beaucoup de lieux dégueulasses où tu vas payer cher. Quand je suis arrivé à Marseille il fallait que je trouve un appartement directement, c’était pas le « bon » appartement, c’était une arnaque, mais ça permettait de se poser au début. Ce sont des logements qui ne sont pas donnés mais tu peux trouver sans passer par un processus compliqué.

[…]

Belsunce c’est pas parfait mais ça permet à beaucoup de gens qui viennent d’arriver et qui ne sont pas de grands bourgeois de trouver du jour au lendemain un appartement. Mais ce sont souvent des marchands de sommeil. Tu paies par exemple 600 EUR pour 30m². Sur le Bon Coin (leboncoin.fr) tu peux trouver facilement à Belsunce mais ça coûte cher alors que c’est rien. Mais c’est toujours une bonne base pour se poser.