L’attente pour l’enregistrement au GUDA et les nuits en hôtel (115)

Extrait du Récit de Ahmad et famille • Famille • Syrien

A la Plateforme, ils nous ont donné un rendez-vous pour la Préfecture , presque un mois après…

La PADA n’a pas appelé pas le 115 pour nous. Elle a demandé à un compatriote de nous trouver une solution. On a été aidé par un autre réfugié qui nous a aidé à téléphoner au 115 mais ça ne marchait pas (y avait plus de place).

Grace à l’aide d’un membre du Réseau Hospitalité, qui a appelé le 115 pour nous, nous avons pu dormir les deux nuits suivantes dans un hôtel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.