Sites institutionnels et centres d’appel : une information insuffisante

Extrait du Récit de Gabriela • 30 ans • Femme • Chilienne

J’ai regardé parfois les sites institutionnels, on y retrouve une information précise sur les papiers à fournir, par exemple, mais pas beaucoup plus. Personnellement, j’ai toujours préféré me rendre physiquement aux différents bureaux, pour parler directement et entendre de vive voix ce que je dois faire ; c’est que, bien que les lois soient nationales, chaque Préfecture les applique différemment, avec des nuances et des particularités que tu ne trouveras pas sur internet.

Quand tu appelles, la personne qui te répond n’a pas le temps de te répondre, on dirait que tu la déranges et l’empêches de faire son boulot. Tu reçois des réponses imprécises, ou carrément fausses.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.