Le récépissé de la Carte de séjour, inutile pour les APL

Extrait du Récit de Alì • 30 ans • Homme • Marocain

Une fois que j’ai trouvé une chambre, j’ai galéré beaucoup pour demander les APL [Aide Personnalisé au Logement]. La première fois que j’ai touché les APL, cela faisait déjà un an que je payais le loyer ! Tu peux demander les APL seulement si tu as ta carte de séjour.

Les récépissés ne sont pas suffisants pour demander les APL : il faut avoir la carte de séjour. Quand finalement tu reçois ta carte de séjours d’un an, tu découvres que la période de validité de cette carte ne commence pas à partir du moment où tu l’as reçue, mais à partir du premier récépissé. Cela veut dire que, au niveau des APL, les quatre premiers mois tu les perds. En plus, il faut savoir que pendant le deux ou trois derniers mois de validité de ta carte tu n’as pas non plus le droit de demander les APL, parce que ta carte de séjour va expirer dans pas longtemps. Donc, sur le douze mois de validité de ton visa étudiant, il se trouve que tu as accès à tes droits juste pour quatre ou cinq mois. Pourquoi ?

[…]

Et chaque année c’est la même histoire : par exemple maintenant je n’ai pas ma carte de séjour, j’ai juste un récépissé. Je paie un loyer depuis trois mois, j’ai envoyé mon dossier pour les APL, et ils m’ont envoyé un papier où ils m’informent que ma carte de séjour va terminer dans quinze jours. Donc je leur ai envoyé mon récépissé et ils m’ont dit que mon récépissé va terminer dans un mois et que du coup ils ne peuvent pas se baser sur ce récépissé pour m’accorder les APL. Cela veut dire que je continue à galérer, chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.