Pas de place en CADA pour un jeune majeur

Extrait du Récit de Omer • 30 ans • Homme • Kurde

En tant que demandeur d’asile, j’aurais eu droit à une place en Centre d’accueil de demandeurs d’asile (CADA), mais à la Plateforme Asile on m’a toujours dit qu’à Marseille il n’y avait pas de places disponibles, que je pouvais m’inscrire sur les listes d’attente, mais que, en tant que jeune majeur isolé, je n’avais pas de chances d’avoir une place. La seule solution qu’ils me proposaient, c’était d’appeler le 115 (L’Unité d’Hébergement d’Urgence – UHU) : c’est un service d’hébergement d’urgence au jour le jour, il faut appeler à chaque jour pour réserver une chambre dans un foyer en ville. Mais souvent, on n’arrive même pas à communiquer… et en plus quand on n’a pas d’argent ni de téléphone, comme c’était le cas pour moi, ça devient compliqué même de faire un appel.Je suis retourné une dizaine de fois à la Plateforme Asile, en expliquant ces difficultés pour arriver à parler avec le 115 et bénéficier de ce service, mais il ne faisait que me répéter: “Vous devez appeler le 115!”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.