Les droits du demandeur d’asile non-francophone…

Extrait du Récit de Waheed • 25 ans • Homme • Afghan

L’OFII veut parler en français et je dis « Non, je parle anglais », mais elle insiste pour le  français. Je leur dis que je n’ai pas d’argent, je supplie de parler avec un ami qui parle anglais, pour qu’il traduise, mais la dame ne change pas de position: on parle français! Je me fâche tellement […] qu’elle appelle la police.

[…] Je me retrouve dehors, devant leur porte, sans un sous…Depuis, je retourne devant leur porte tout les jours, mais elle reste fermée, pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.