L’aide de l’ADJ Marceau, les nuits à la Madrague

Extrait du Récit d’Ibrahim • 25 ans • Homme • Guinéen

Je vais à l’ADJ Marceau et ils m’expliquent bien comment faire pour rejoindre les adresses que je cherche. Il y a un monsieur très gentil là-bas, qui m’aide beaucoup. Quand j’ai des problèmes et des difficultés, je peux aller le voir. Il me disait d’appeler le 115.

J’ai eu le 115, 1 mois à la Madrague, puis 1 fois 9 jours. […] Des fois tu vas là-bas et t’es pas enregistré. Quand t’arrives là-bas, la sécurité t’appelle et si tu n’es pas enregistré, même si le 115 t’a dit d’y aller mais sans t’y enregistrer… eh ben, là tu dors dehors.

Des fois y a des chambres vides (à la Madrague), des fois on est 1 personne dans une chambre de 6 et les lits sont vides alors que des gens dorment dehors, là sous le pont à la gare. Y a des gens qui vont pour manger mais ils dorment pas et y a des lits vides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.