La Croix Rouge et le Secours Catholique

Extrait du Récit de Naima • 35 ans • Femme • Algérienne

Quand on est arrivés à Marseille, c’était sur Belsunce, au début avec Mohammed, j’avais des difficultés pour le lait, les couches; il y avait le Secours Catholique, à la Belle de Mai qui nous aidait; c’était vraiment loin avec un bébé.. et il y avait la Croix Rouge, à Castellane. C’était mon assistante sociale, qui était vraiment bien, qui m’avait envoyée là bas. En fait, elle te donne un papier pour aller là bas.

Quand tu vas au Secours Catholique, là, ils te donnent un rendez-vous. Tu y retournes, et là, ils t’aident. Les rdv, c’est soit une fois par semaine, soit tous les quinze jours. La Croix Rouge, ce n’est pas la même chose. Ils ne fonctionnent pas sur rendez vous. Dès le premier jour, ils m’ont aidée, en me donnant des couches et du lait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.