Cours de langue rémunéré

Extrait du Récit de Tiziano • 25 ans • Homme • Italien

Entre temps, j’avais déjà commencé à fréquenter la Casa Consolat, et c’est là qu’on m’a conseillé de m’adresser à la Mission Locale, avenue de Toulon, sachant qu’à l’époque, je n’avais pas encore 26 ans (c’était la limite d’âge pour bénéficier des services proposés par ce genre de structure, aujourd’hui je crois qu’ils l’ont passée à 30 ans). On y dispensait différentes formations : dans mon cas, j’ai passé un entretien avec une dame, qui m’a proposé un cours de français rémunéré. L’entretien avait pour but de m’aider à m’orienter, il ne s’agissait pas d’une sélection, ou du moins je ne l’ai pas perçu comme ça. On m’a demandé des documents de base, une pièce d’identité, et on m’a inscrit dans une école de langues, où j’ai passé un test de niveau. J’avais 7 heures de cours par jour et j’étais payé en fonction des heures que je suivais. J’étais le plus âgé de la classe, les autres ayant autour de 18 ans ; ils étaient principalement maghrébins (algériens, tunisiens), mis à part une fille allemande. Les mois où je pouvais être présent tous les jours, je touchais environ 350 euros, ce qui était déjà pas mal, sachant que je n’avais pas d’emploi. D’après ce que j’ai entendu, aujourd’hui c’est même plus élevé, ça peut aller jusqu’à 600 euros par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.