Asile : RDV au GUDA anticipé pour motifs de santé

Extrait du Récit de Koda • 25 ans • Homme • Ivoirien

This post is also available in: English (Anglais)

Quand je suis arrivé à Marseille, les premiers jours je suis resté à la Gare. J’ai été reçu à la Plateforme début septembre 2017 et là ils m’ont donné un rendez-vous pour la Préfecture (GUDA) à la fin du mois d’octobre (50 jours plus tard). J’ai dit à la Plateforme que je n’avais pas d’hébergement mais ils n’ont pas appelé le 115, moi j’ai téléphoné mais ils ne m’ont pas répondu. Je suis resté dans la rue pendant plusieurs semaines.

Je suis allé à l’hôpital de la Timone, ils m’ont fait une radio du coude et un scanner. Le médecin m’a dit qu’on ne pouvait pas faire d’opération sans avoir la couverture maladie, sinon je devrais payer la facture….

Le docteur de l’hôpital a téléphoné au 115 pour que je sois hébergé et là ils m’ont envoyé à Forbin.

Avec le certificat médical du médecin, je suis retourné à la Préfecture pour demander à changer la date de mon rendez-vous et ça a marché. J’ai insisté avec l’aide d’une autre personne qui attendait à la Préfecture et qui connaissait la procédure. J’ai pu enregistrer ma demande d’asile ce jour même au lieu du mois d’octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.