L’attente pour l’enregistrement au GUDA et les nuits en hôtel (115)

Extrait du Récit de Ahmad et famille • Famille • Syrien

A la Plateforme, ils nous ont donné un rendez-vous pour la Préfecture , presque un mois après…

La PADA n’a pas appelé pas le 115 pour nous. Elle a demandé à un compatriote de nous trouver une solution. On a été aidé par un autre réfugié qui nous a aidé à téléphoner au 115 mais ça ne marchait pas (y avait plus de place).

Grace à l’aide d’un membre du Réseau Hospitalité, qui a appelé le 115 pour nous, nous avons pu dormir les deux nuits suivantes dans un hôtel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.